Un mois de septembre rayonnant pour les professionnels du tourisme d’Occitanie

21 Oct 2021

Grâce à une météo estivale, l’activité touristique régionale est au beau fixe au mois de septembre avec une forte hausse des nuitées touristiques par rapport à 2020 permettant de retrouver quasiment les chiffres de fréquentation de septembre 2019.

Le dernier point de conjoncture du Comité Régional du Tourisme et des Loisirs d’Occitanie (CRTL), arrêté au 30 septembre, révèle que les nuitées touristiques en Occitanie ont bénéficié d’une hausse de près de 20% par rapport à 2020. Cette tendance positive est à relier non seulement au maintien de la fréquentation de la clientèle française, toujours prédominante, mais aussi à la forte reprise ce mois-ci des clientèles étrangères. Cette dynamique s’observe plus particulièrement sur le littoral, à Montpellier et dans les agglomérations et villes moyennes.

Pour autant, le ressenti des professionnels pour le mois de septembre, confirmé par les mesures de fréquentation, varie sensiblement selon le type de prestataires. Les exploitants de campings figurent parmi les plus enthousiastes à l’inverse des restaurateurs.

 

  • La fréquentation en temps réel avec Flux Vision[1] (résultats provisoires)

Toutes clientèles et tous modes d’hébergements confondus, l’Occitanie voit son volume de nuitées touristiques progresser de 19% en septembre par rapport à2020 (avec 3 millions de nuitées supplémentaires), retrouvant ainsi 96% de son activité d’avant-crise sanitaire[2] (septembre 2019). Cette dynamique est liée essentiellement à la forte progression des nuitées étrangères (+68% par rapport à 2020 soit +2,4 millions) qui compense partiellement la forte chute observée l’année dernière (-28% par rapport à 2019). La clientèle française demeure néanmoins majoritaire en ce mois de septembre (69% de l’ensemble des nuitées touristiques) et continue sa progression de fréquentation engagée en 2020 en enregistrant une hausse plus modérée de 5% des nuitées par rapport à septembre 2020, soit une augmentation de 12% en comparaison de 2019.

Tous les univers de destination ont tiré leur épingle du jeu   

 Toutes clientèles confondues, les évolutions de nuitées touristiques constatées en septembre sur les univers de destination sont positives par rapport à 2020 même si les volumes enregistrés sont légèrement inférieurs à ceux de septembre 2019, à l’exception notable du Massif Central (en hausse de 13% par rapport à septembre 2019). Dans la même veine que les mois précédents, le littoral (+23%), Montpellier (+18%) et plus généralement l’univers urbain enregistrent les plus fortes hausses de fréquentation comparativement à 2020 (l’agglomération Toulousaine : +16% ; autres villes de la région : +17%).

Le retour des clientèles étrangères 

Ces bons résultats sont essentiellement corrélés à une reprise sensible de la fréquentation étrangère avec des évolutions du volume de nuitées touristiques parfois spectaculaires comparées à septembre 2020 : +90% sur le littoral ; +75% dans l’agglomération montpelliéraine ; +33% dans les Pyrénées, même si les clientèles étrangères restent toujours en retrait de 28% par rapport au niveau de septembre 2019.

 

  • Le ressenti des professionnels pour le mois de septembre[3] : un ressenti[4] positif mais à nuancer, notamment pour les restaurateurs

Toutes destinations et prestataires confondus, 71% des répondants estiment que septembre 2021 a été un cru équivalent voire meilleur à celui de septembre 2020. C’est particulièrement notable pour les prestataires du littoral et des villes qui sont plus de 50% à estimer que leur activité en septembre 2021 a été supérieure à celle de septembre 2020.

Par rapport à septembre 2020, 50% des campings, 48% des hôtels et 44% des structures de tourisme culturel expriment une hausse de fréquentation… à l’inverse, 41% des restaurants estiment une baisse(l’instauration du pass sanitaire et les difficultés à trouver de la main d’œuvre qualifiée expliquant tout ou partie de ces chiffres).

 

  • Les perspectives pour la fin de saison

Au vu des réservations en cours (2/3 des professionnels les jugent faibles), les hébergeurs sont perplexes pour le mois d’octobre et les vacances de Toussaint qui marquent traditionnellement la fin de la saison touristique. Le phénomène de réservations de dernière minute et une météo favorable pourraient toutefois inverser la tendance.

Consulter la note de conjoncture dans son intégralité

Voir le communiqué en pdf

____________
[1]Source : Flux Vision Tourisme – Orange Business – Données du 1er septembre au 30 septembre 2021 provisoires susceptibles d’être consolidées par la suite.  

Rappel : Flux Vision Tourisme est une solution d’observation de la fréquentation touristique basée sur la téléphonie mobile. Cette méthode comptabilise l’ensemble des nuitées touristiques et des excursions sur un territoire donné, sans distinction entre les hébergements marchands et non-marchands.

Définitions :
Touriste : personne séjournant sur la zone observée moins de 22 nuits et moins de 4 fois sur les 8 dernières semaines. Tous motifs et tous modes d’hébergements confondus.
Nuitée touristique : présence majoritaire d’une personne sur la zone observée entre 00h et 06h du matin, selon le critère ci-dessus.

[2] Pour rappel : en juillet-août 2021 le nombre de nuitées touristiques a progressé de 11% par rapport à la même période de 2020 soit 93% des nuitées enregistrées sur la même période de 2019.

[3] Source : Dispositif régional de conjoncture[3] – Base : 2 959 répondants (16% du panel interrogé), dont 64% pour le secteur de l'hébergement. Outre les données objectives fournies par Flux Vision, le ressenti des professionnels est également un indicateur pertinent de l’activité touristique permettant de corroborer les tendances observées.

[4] Le dispositif régional de Conjoncture est piloté par le Comité Régional du Tourisme et des Loisirs d’Occitanie, en partenariat avec les Agences Départementales du Tourisme et Comités Départementaux du Tourisme et relais infra-territoriaux.