FR
Vous êtes ici

L’Occitanie, en tête des intentions de départs des Français cet été

08 juil
Camping©Co-HPA.JPG
Camping©Co-HPA.JPG
Même si le niveau d’activité de ce printemps n’a pas encore retrouvé celui d’une année « normale », les professionnels du tourisme observent des signes encourageants pour l’été 2021. La levée des restrictions a clairement permis de matérialiser le besoin de vacances des Français, notamment à l’occasion des longs week-ends d’avant-saison qui ont généré des pics de fréquentation.

En France, si la fréquentation étrangère est toujours fortement altérée, et que la fermeture des restaurants, des lieux de visites et de culture ont pesé sur l’activité du printemps, le secteur « hébergements », et tout particulièrement le locatif, a retrouvé des couleurs. Les réservations sont en hausse, néanmoins des incertitudes pèsent encore sur la fréquentation des étrangers (en fonction de l’ouverture des frontières) mais aussi des Français, et les options ne valent pas encore séjours, du fait des conditions très souples d’annulation.

61% des Français pensent partir en vacances cet été (ils n’étaient que 50% à la même période l’année dernière). Ils sont habituellement 79% à envisager à partir au cours de la période estivale. 36% des interrogés ont été contraints d’annuler ou de reporter des séjours prévus en avant-saison.Parmi ceux qui ont renoncé à leurs projets de vacances, 1/3 évoque la peur de la contamination et 30% des difficultés financières. 83% des répondants pensent partir en France cet été.Le littoral et la campagne conservent un fort potentiel d’attractivité et l’Occitanie fait cette année encore partie des régions privilégiées pour un séjour estival ! 

En Occitanie, 57% des habitants envisagent un départ en vacances entre juin et septembre 2021 (ils n’étaient que 46% à la même période l’an dernier) et 20% sont encore indécis (vs 24% en 2020). Comme observé auprès de l’ensemble des Français, les séjours s’orientent essentiellement vers des destinations françaises (88%) en privilégiant les territoires de proximité. Ainsi parmi les habitants de l’Occitanie déjà décidés à partir, 35% envisagent de séjourner dans la région cet été (versus 28% l’an dernier à la même période), tout particulièrement à la campagne ou sur le littoral (respectivement 34% et 33%) suivis des Pyrénées (21%).

Par ailleurs, les habitants de la région sont plus nombreux à avoir prévu d’accueillir de la famille, des amis en week-ends et/ou vacances au cours de l’été. Comme observé pour l’ensemble des Français, deux tiers des résidents vont s’adonner à davantage de balades, de visites de sites ou d’excursions en Occitanie avec une priorité en faveur des espaces naturels, des activités sportives autour de la randonnée pédestre, des visites de sites patrimoniaux et historiques, des lieux de baignades et des parcs et jardins.

Les Francais qui envisagent de venir cet été en Occitanie

  • 3 principales régions d’origine : Occitanie (23%), Auvergne-Rhône-Alpes (17%), Ile de France (13%) 
  • davantage de CSP- (33% vs 29% en moyenne) et de 65 ans et plus (27% vs 25% en moyenne)
  • 3 principaux modes d’hébergements choisis, dont deux marchands sur-représentés par rapport à la moyenne : locations saisonnières (27% vs 24% en moyenne), dans la famille ou chez des amis (23%) et en camping (17% vs 14% en moyenne). 
  • 2 univers de destination privilégiés : la campagne (43%) et le littoral (31%).

(Source : Intention de départ des Français – Juin 2021 – ADN Tourisme – Enquête en ligne du 7 au 21 juin 2021 auprès de 11 802 français avec 2 échantillons : 2 000 Français représentatifs de la population nationale et 980 habitants de l’Occitanie représentatifs de la population régionale, en termes de sexe, âge, profession, région d’origine, taille de la commune, commanditée par ADN Tourisme et les 13 Comites Régionaux du Tourisme métropolitains).

En Occitanie, la saison s’annonce belle pour les professionnels du tourisme

L’enquête de conjoncture mensuelle réalisée par le CRTL et ses partenaires a permis d’enregistrer plus de 3 000 réponses qui laissent apparaître une fréquentation touristique croissante au fil des semaines et une progression constante des réservations qui laissent augurer d’une bonne saison. Le niveau d’activités est globalement encourageant même si certaines zones géographiques connaissent encore des difficultés. Outre les résidents d’Occitanie, la majorité des clientèles provient de la région parisienne et de la vallée du Rhône. Les évolutions des conditions sanitaires vont être déterminantes pour le bon déroulé de la saison touristique.

Par rapport à 2020, en juin 2021, la fréquentation est jugée supérieure ou stable par 73% des répondants. Ce sentiment suit la même logique qu’au mois de mai avec un ressenti de baisse plus fort à Lourdes et dans les stations des Pyrénées. Au mois de juin, deux professionnels sur trois jugent leur activité globalement moyenne ou élevée. Le niveau d’activités dans les campings et dans les sites de ventes de produits locaux reste cependant assez faible pour le mois de juin. Le panier moyen demeure à un niveau équivalent ou supérieur à celui de l’année dernière pour 58% des professionnels.

Les clientèles étrangères et les groupes manquent toujours car très dépendantes du contexte sanitaire et des conditions de circulation. Dans le prolongement de l’année dernière, la clientèle française est jugée en hausse de 41% tout comme la clientèle de proximité (33%) avec une présence majoritaire des clientèles de la région parisienne et de la vallée du Rhône.

Le niveau de réservations est en amélioration constante pour juillet et août. 74% des prestataires observent un niveau de réservations moyen voire élevé pour le mois de juillet. Les professionnels du tourisme s’attendent à un regain des réservations avec l’arrivée des vacances scolaires. La possible annonce de nouvelles contraintes sanitaires pourrait peser sur l’activité.

Focus sur l’hôtellerie de plein-air en Occitanie[1] : le mois de juin confirme la progression de mai !

Le mois de juin enregistre un record mensuel avec près de 28 900 réservations. Par rapport à la saison 2019, on enregistre +17% de réservations et +24% de chiffres d’affaires. Même si, par rapport à mai, la demande étrangère a été plus dynamique, on constate une plus forte demande locative pendant la haute saison mais de réelles difficultés sur le marché « emplacements » largement dépendant des clientèles allemande et néerlandaise. 

Focus sur les réservations dans le locatif en plateforme[2] : des performances encourageantes d’avril à juin

Sans surprise, les revenus générés par le locatif en plateforme (Airbnb, Vrbo) en avril 2021, représentant près de 50 millions d’euros, sont largement supérieurs à ceux de 2020. Ils sont également en progression de +8% par rapport à la même période de 2019. Le mois de mai suit la même tendance avec même une progression de plus de 60% entre mai 2019 et mai 2021 avec des revenus qui approchent les 80 millions d’euros. Les réservations pour juillet 2021 sont assez nettement en avance par rapport à la même période de 2020, le mois d’août est sensiblement au même niveau ; le flux devrait être moins « concentré » sur août que l’année dernière.

  • Résultats de conjoncture du mois de juillet disponibles le 6 août 2021
  • Résultats de conjoncture du mois d’août disponibles le 10 septembre 2021
  • Résultats de conjoncture de l’ensemble de la saison touristique disponibles le 14 octobre 2021

Voir le communiqué en pdf

[1] Source : Baromètre Ctoutvert pour le CRTL Occitanie au 30 juin

[2] Source : Données Airdna pour le CRTLO – juin 2021