FR
Vous êtes ici

Le CRTL dévoile son plan d’actions en faveur d’un tourisme plus durable 

28 Mar
VTT-en-Ariège©Richard Sprang - Ouvert au Public - CRTL Occitanie
​Dans un contexte de crise sanitaire mondial qui a mis en lumière nos vulnérabilités, le Comité Régional du Tourisme et des Loisirs d’Occitanie (CRTL) déploie un plan d’actions en faveur d’un tourisme plus respectueux de l’environnement et des populations et s’inscrit dans la politique régionale affirmée en matière de développement durable, notamment au travers du Green New Deal.

Après une phase préalable d’enquêtes et de concertations de l’ensemble des acteurs institutionnels et privés du tourisme régional diligentée en 2020, le CRTL a pu finaliser avec ses partenaires[1], un programme opérationnel qui répond aux attentes des territoires et des professionnels du tourisme et les accompagne dans leur transition vers un tourisme durable et responsable. 

Développer les marchés de proximité et des activités de loisirs pour tous, mieux distribuer les flux de visiteurs, rendre les habitants acteurs de leur territoire, réduire les impacts du transport et de la mobilité liés au tourisme ou accompagner la relance de l’économie du tourisme sans aggraver l’impact environnemental et social, étaient quelques-uns des défis identifiés à relever par la région. 

C’est sur cette base de travail qu’a été élaboré un plan d’actions en plusieurs volets : 

  • Etre exemplaire avec un CRTL engagé, opérant lui-même une transition dans son organisation et le pilotage du tourisme durable (formations internes, RSE[2], création d’un observatoire du tourisme durable),
     
  • Rendre les territoires touristiques compétents et coordonnés afin qu’ils accompagnent les professionnels de leur territoire et les aident à faire émerger une offre touristique responsable(formations spécifiques, aide à la qualification aux labels estampillés « tourisme durable » …),
     
  • Accompagner les prestataires dans leur transition écologique via des formations, des ressources en ligne, la mesure de leurs impacts environnementaux (restreindre leur empreinte carbone, favoriser les circuits courts) et les rendre résilients aux futurs chocs économiques et environnementaux,
     
  • Développer une relation positive entre les habitants et les acteurs du tourisme par la prise en considération de l’équilibre bénéfices visiteurs / visités et le développement de projets entre professionnels, habitants et associations locales, 
     
  • Booster les mobilités douces pour touset partout en favorisant le développement de plus d’itinéraires et en proposant des offres de mobilité douce « jusqu’au dernier kilomètre »,
     
  • Proposer un marketing et une communication responsables en développant des outils de communication pour les territoires et les professionnels en faveur d’un tourisme plus respectueux et engagé.

« C’est qu’en capitalisant déjà sur son travail de protection de l’environnement (1ère région de France pour la biodiversité[3]) que la Destination Occitanie se démarque. Elle peut se focaliser aujourd’hui sur l’accompagnement des acteurs du tourisme, et ce dans un contexte de crise où les institutionnels sont très attendus » précise Jean Pinard, Directeur Général du CRTLqui précise que« la création de l’observatoire du tourisme durable à l’échelle d’une région est indispensable et se réjouitde« ce travail collaboratif en réponse aux profonds besoins de mutation de l’économie touristique régionale ».  

Voir le communiqué de presse en pdf

En savoir plus sur le plan d’actions 

[1]  La Région Occitanie, l’ADEME, la CCI, les ADT/CDT, OT et des associations (environnementales ou en lien avec l’urbanisme)…

[2]RSE / Responsabilité Sociétale des Entreprises : prise en compte par les entreprises des enjeux, environnementaux, sociaux, économiques et éthiques dans leurs activités au quotidien