La FFCK et l’Occitanie s’engagent pour des pratiques plus responsables

12 Déc 2022

Vallée de la Dordogne_Château de la Treyne©D VIET

La Fédération Française de Canoë-kayak et Sports de Pagaie (FFCK) présentera son tout nouveau label qualité environnement des sports de pagaie, le 14 décembre à Toulouse. Particulièrement sensible aux questions environnementales et forte de son exceptionnelle offre sportive et de loisirs en eaux vives, la destination Occitanie a été choisie pour expérimenter ce dispositif afin de permettre un développement soutenable et responsable des sports de pagaie.

La FFCK, le Comité Régional du Tourisme et des Loisirs d’Occitanie (CRTL), le Conservatoire Botanique National des Pyrénées et de Midi-Pyrénées, le Conservatoire d'Espaces Naturels Occitanie et des représentants des professionnels du groupe de travail FFCK Tourisme, ont créé collectivement un programme environnemental ainsi qu'un label environnement qui répondent à l'appel à projet "Impact 2024" du Comité d'Organisation des Jeux Olympiques de Paris 2024.

Cette démarche, destinée aux acteurs régionaux de la filière canoë-kayak et aux autres organismes impliqués[1] dans le développement des sports de pagaie, sera officiellement lancée le 14 décembre prochain au CRTL.

  • Le programme a pour objectif d'encourager les organismes français de sports de pagaie à mieux connaître l'environnement des milieux naturels dans lesquels ils évoluent afin de les préserver tout en sensibilisant leurs usagers. Il s’applique aussi bien en lacs et rivières (en eau calme ou en eau vive) qu’en mer.
  • Le label permet de valoriser les actions réalisées pour la préservation de leur site de pratique. Il s'articule autour de trois piliers : conscience, action et engagement et se base sur une démarche volontaire des structures qui candidatent par choix et par souhait d'amélioration.

Les trois phases progressives du label :

-        prendre conscience de son milieu (naturel) de pratique 

-        mettre en place des actions de préservation de son site de pratique

-        s’engager comme acteur de son milieu de pratique

En Occitanie, plusieurs structures « pilotes », à l’instar de Tom Rafting sur le Gave de Pau (Hautes-Pyrénées), Kalapca dans la vallée du Célé (Lot) ou Canoe Rapido (dans et) sur l’Hérault, se sont lancées dans le dispositif à titre expérimental dès l’été 2021.

« Le kayakiste que je suis est particulièrement enthousiaste à l’idée d’initier cette démarche collective avec la FFCK (et les autres organismes régionaux partenaires), preuve de notre engagement responsable et maîtrisé en faveur du développement d’activités sportives et de loisirs à la fois respectueuses des écosystèmes et de la biodiversité » explique Jean Pinard, Directeur du CRTL qui précise que « la destination Occitanie, réputée pour ses « hot-spots » internationalement connus (Gorges du Tarn, vallée de la Dordogne…), a toutes les cartes en main pour séduire les adeptes de sports de pagaie, toujours plus sensibles à la préservation de l’environnement ; destination qui a d’ailleurs déjà été plébiscitée en vue des JO Paris 2024 avec 4 centres de préparation aux jeux labellisés pour le canoë-kayak[2] ». 

L’Occitanie compte 65 clubs affiliés à la FFCK et 11270 licenciés (6616 hommes et 4654 femmes[3]) tandis que pour la pratique loisirs des sports de pagaie, les rivières et fleuves d’Occitanie offrent près de 3500 kilomètres de cours d’eau praticables dont environ 500 kilomètres sont sécurisés, aménagés et exploités par les nombreux loueurs de canoë-kayak répartis sur une vingtaine de cours d’eau navigables du territoire. La pratique des sports de pagaie peut également s’exercer au fil des 220 kilomètres du littoral d’Occitanie et sur la plupart des lacs et lagunes de son territoire.

Voir le communiqué en pdf

En savoir plus sur le label

En savoir plus sur la pratique des sports de pagaie en Occitanie

[1] Clubs de canoë-kayak, loueurs, représentants du Comité d’Organisation des Jeux Olympiques, d’EDF Sud-ouest, de la Fédération des Industries Nautiques, de l’ADEME Occitanie…

[2] Le stade d’eau-vive du Rebech –à Foix (Ariège) pour le canoë-kayak slalom – la base nautique Adrien Hardy à Beaucaire (Gard) pour le canoë-kayak en ligne – le CREPS Font-Romeu (Pyrénées-Orientales) pour le canoë-kayak en ligne et la base de loisirs de Saint-Nicolas de la Grave (Tarn et Garonne) pour le canoë-kayak en ligne

[3] Chiffres FFCK 2021