FR
Vous êtes ici

LE MUSEE NARBO VIA, UN ECRIN A LA GLOIRE DE LA NARBONNE ANTIQUE

NARBONNEAUDE
19 mai
Galerie lapidaire © Arnaud SPANI
Après Nîmes, « la Rome française », et son musée dédié à la Romanité, inauguré en 2018, c’est au tour de Narbonne, riche port marchand à l’époque gallo-romaine et capitale de la Province de la narbonnaise, de se doter d’un espace muséographique majeur destiné à ressusciter son passé prestigieux.
Silene©Arnaud Späni

Le musée Narbo Via vous fait ainsi découvrir les richesses de la cité antique de Narbo Martius, première colonie romaine fondée en Gaule en 118 avant notre ère. Conçu par l’agence Foster + Partners, à l’initiative de la Région Occitanie, ce nouveau musée, riche d’une collection de près de 10 000 pièces, propose un parcours d’exposition sur 2 600 m² avec notamment des peintures murales remarquables découvertes au Clos de la Lombarde (une domus* gallo-romaine mise au jour lors de fouilles archéologiques en plein centre-ville de Narbonne) ainsi qu’un ensemble exceptionnel de 760 blocs funéraires.

* A la villa (riche habitation associée à un domaine agricole et donc située à la campagne) on oppose la domus, maison de ville tout aussi opulente, et propriété de notables citadins aisés.

« Veni, Vidi…, Bâti ! » : l’exposition temporaire inaugurale

Le nouveau musée Narbo Via  a été conçu pour restituer à l’agglomération actuelle la mémoire de la grande cité antique qu’elle fut en tant que capitale de la région Narbonnaise et port de commerce actif ouvert sur tout le monde méditerranéen. De ce passé glorieux, aucun monument ne subsiste. L’exposition « Veni, Vidi…, Bâti ! » proposera une réflexion sur la persistance du prestigieux héritage architectural de la Rome antique. Le thème, déjà largement étudié, sera envisagé sous un point de vue original, par l’examen systématique des manières selon lesquelles les architectes contemporains continuent d'explorer et d'adapter notre héritage romain. L’exposition mettra ainsi en regard les grands principes de l’architecture romaine (organisation urbaine et sociale, lumière, circulation de l’air et de l’eau, structures et matériaux) avec leurs réutilisations et réinterprétations contemporaines.
 

En savoir plus sur le Musée Narbo via 

Dossier de Presse du Musée (à venir)

Dossier de presse « La Romanité en Occitanie »